L’anesthésie

L’anesthésie est un facteur important que nos patients de chirurgie plastique faciale de Montréal prennent en considération lorsqu’ils envisagent d’avoir recours à une intervention chirurgicale. La méthode d’anesthésie idéale permet aux patients qui subissent une opération d’être insensibles à la douleur, endormis et confortables. Et, bien entendu, elle est sûre et présente un risque minime.

À notre centre, nous offrons deux types d’anesthésie :

L’anesthésie locale, similaire à celle utilisée dans un cabinet de dentiste. Elle n’est offerte que dans des circonstances très particulières.

L’anesthésie avec sédation (« twilight » en anglais), la méthode que nous offrons le plus souvent. Elle consiste en l’administration d’un sédatif qui place le patient dans un état de sommeil tout en le laissant respirer de façon autonome.

Heureusement, le Dr Samaha et notre équipe chirurgicale possèdent la formation et l’expérience requises pour effectuer toutes les chirurgies plastiques faciales confortablement et en toute sécurité à l’aide de l’une de ces deux méthodes d’anesthésie, ce qui permet ainsi d’éviter une anesthésie générale.

Les anesthésies que nous offrons procurent plusieurs avantages aux patients de chirurgie plastique faciale de Montreal. Elles permettent d’éviter l’aspect « invasif » de l’anesthésie générale, en plus des risques et des inconvénients associés. Par conséquent, le rétablissement est plus rapide, les nausées et les vomissements parfois associés à l’anesthésie générale sont évités, et le temps de l’intervention est réduit.

Cette approche de l’anesthésie, associée aux techniques chirurgicales minimalement effractives utilisées par le Dr Samaha, réduit le risque d’enflure et d’ecchymoses suivant l’intervention, permettant aux patients de se rétablir et de retourner à leurs activités quotidiennes plus rapidement. Invariablement, les patients qui ont opté pour cette approche ont fait état d’une expérience positive et confortable.

Dr. Mark Samaha

Faites la connaissance du Dr Samaha

Oto-rhino-laryngologiste diplômé, dont la pratique est exclusivement axée sur la chirurgie plastique du visage, le Dr Samaha est hautement qualifié en esthétique du visage. Apprenez-en plus sur notre médecin et sur la façon dont il a soigneusement perfectionné ses compétences pour sculpter votre beau visage.

Rencontrez Dr Samaha Doctor credentials

Anesthésie locale (sans sédation)

Cette approche consiste à injecter des anesthésiques locaux (encore une fois, similaire à ce qui est utilisé chez le dentiste) en vue de rendre la région à opérer insensible à la douleur. Cette option est offerte aux patients devant subir une intervention chirurgicale particulière, notamment le lifting sous-nasal, la blépharoplastie supérieure et la pose d’implant de menton. C’est à la suite d’une discussion entre le Dr Samaha et le patient que sera déterminé si une intervention chirurgicale utilisant cette méthode est appropriée pour ce dernier, et bien entendu, si c’est ce qu’il préfère.

Anesthésie avec sédation (anesthésie « twilight » ou « mitigée »)

C’est la méthode la plus utilisée par le Dr Samaha pour toutes les chirurgies plastiques faciales, y compris la rhinoplastie, le lifting du visage ou des sourcils, la blépharoplastie, la pose d’implant de menton et d’autres.

Ce type d’anesthésie consiste à administrer un sédatif et des analgésiques afin d’induire le sommeil et de placer les patients dans un état de rêve, inconscients de ce qui se passe autour d’eux, mais respirant de façon autonome, sans l’aide d’un tube respiratoire ou d’un appareil d’anesthésie qui pompe l’air dans les poumons. Le médicament est dosé en fonction des besoins particuliers de chaque patient (poids, réponse à la sédation, niveau d’anxiété), du type de chirurgie et de sa durée.

Une fois que la sédation a fait son effet et que le patient est passé dans un état de sommeil « mitigé », le Dr Samaha utilise un anesthésique local pour insensibiliser la région à opérer et procède à l’intervention chirurgicale. Le patient ne ressent aucune douleur et dort pendant l’intervention.

Le patient fait l’objet d’une surveillance constante pendant tout le temps que le Dr Samaha effectue l’intervention. En plus de vérifier les paramètres habituels (rythme cardiaque, pression artérielle et niveau d’oxygène), le Dr Samaha et le personnel infirmier surveillent de près le niveau de sédation (somnolence) du patient. Cela leur permet de réguler le niveau de somnolence en administrant des sédatifs supplémentaires pour garder le patient endormi, le cas échéant.

De cette façon, le degré de sédation ou de « somnolence » peut être adapté en vue de garantir que le patient demeure sous sédation et inconscient tout au long de l’intervention. En général, les patients ne se souviennent pas de la procédure.

Pourquoi le Dr Samaha n’utilise-t-il pas d’anesthésie générale ?

L’anesthésie générale est plus invasive, car elle génère un plus grand « stress » sur le système. Même si elle est généralement sans danger, l’anesthésie générale entraîne parfois des complications qui peuvent s’avérer graves. En outre, l’enflure est habituellement plus prononcée et les ecchymoses peuvent également être considérables, ce qui retarde la reprise des activités quotidiennes du patient. Pour ces raisons, nous n’utilisons pas d’anesthésie générale à notre centre de chirurgie plastique faciale de Montréal.

Infolettre

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ)

Suis-je éveillé pendant une intervention réalisée à l’aide d’une anesthésie avec sédation ?

Non. Le degré de sédation ou « somnolence » peut être ajusté et adapté à chaque patient. En général, les patients préfèrent être inconscients et endormis. Par conséquent, l’anesthésie est adaptée de sorte que les patients dorment confortablement et ne ressentent aucune douleur pendant l’opération.

Vais-je ressentir de la douleur ?

Non. Dès le début de l’intervention, la région à opérer est complètement insensible, donc, en plus d’être endormis, les patients ne ressentent absolument aucune douleur.

L’usage de l’anesthésie avec sédation est-il très répandu ?

Bien que ce type d’anesthésie ait été utilisé pendant des décennies, son usage s’est quelque peu perdu depuis que la plupart des chirurgiens d’Amérique du Nord exécutent leurs interventions chirurgicales sous anesthésie générale. La raison en est qu’une intervention chirurgicale réalisée sous anesthésie avec sédation requiert davantage de formation et d’expérience, et comme bon nombre de chirurgiens ne possèdent pas cette expérience, ils ne sont pas à l’aise pour pratiquer une intervention sous anesthésie mitigée.

Haut de page